CNC itération 2 : pratiquement achevée!

Pendant ces deux dernières semaines, j’ai bien travaillé! J’étais en vacances et il faisait un temps de chiotte, alors ça aide à se motiver à la maison…

J’ai complètement revu la conception de ma machine, le but étant de diminuer le nombre de pièces à imprimer, mais aussi d’avoir un minimum de pièces différentes.

CNC v2 : vue d'ensemble
CNC v2 : vue d’ensemble

J’utilise maintenant des coulisses de tiroirs pour le guidage. Ça a l’avantage d’être bien plus fiable que des tiges lisses et des paliers en plastique. Et contrairement à ce que j’annonçais dans mon précédent article, je suis resté sur l’idée d’un plateau Y, et d’un chariot X. Comme avant, quoi.

Enfin, j’ai fabriqué une table de fixation du brut, qui inclut le système de réglage de niveau présenté ici.

Optimisation des pièces à imprimer

Il n’y plus que cinq pièces distinctes :

Supports moteur (entretoise en bonus car je n’avais pas de vis M3 de 8mm)

CNC v2 - Support moteur

Plots d’espacement

CNC v2 - Plots

Supports d’écrou pour l’entraînement (composé de deux pièces pour limiter le jeu, sur le principe présenté ici)

CNC v2 - Ecrou sans jeu

Support d’outil (pour ma Dremel, un support en bas et un en haut)

CNC v2 - Support perceuse

Coulisses de tiroirs à billes

Alors ça, c’est l’idée du siècle, et je bénis le premier à l’avoir eue!

Je les ai achetées dans un grand magasin de bricolage dont le nom commence par Leroy et finit par Merlin (au passage, si vous connaissez un anglais pas ou peu francophone, faites-le lui prononcer, vous verrez c’est très amusant 🙂

Ce n’est pas très cher, entre 5 et 7 euros la paire selon la taille (il en faut trois paires). Par contre il faut faire attention à bien éviter la sciure dans le mécanisme car c’est très chiant à nettoyer…

Table de fixation

La fixation du brut sur la table, c’était un peu la misère pour moi jusqu’à présent. J’utilisais des serre-joints. ça impliquait d’avoir un brut qui fasse grosso modo la largeur de la table, même pour faire une petite pièce… Ça fait un peu de gâchis quand même.

Alors en regardant ce qui se faisait sur des vraies machines industrielles, j’ai opté pour une table de fixation avec des rainures en T, mais la mienne est roulée à la main sous les aisselles.

Elle va me permettre de fixer des pièces de petite taille à l’aide de boulons de 6 ou 8 et des rondelles.

CNC v2 - tableIl ne me reste plus qu’à la fixer et à régler son niveau, et les tests pourront reprendre! Particulièrement la gravure de circuits imprimés et d’une plaque pour mon ami Gégé 🙂

 

3 réflexions sur « CNC itération 2 : pratiquement achevée! »

  1. Salut,

    petit conseil si tu ne veux pas user tes fraises à vitesse V lors de la gravure de PCB en époxy, cherche des PCB à base de cellulose, ils sont fait pour être fraisés .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Es-tu capable de répondre à ça? * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.