Du nouveau dans l’chalet

Salut à vous!

Z’avez vu? Ça change hein!
Mais ceci n’est pas qu’un changement de thème. J’ai pris la décision de migrer mon blog sur un WordPress tout neuf.

Cette petite lubie vient d’une réflexion que j’ai eue avec moi-même: je me suis dit que ce serait bien d’internationaliser le bazar et d’être lu par un public international… Rho le mec, quelle ambition!

Alors pour avoir un site WordPress multilingue, il y a plusieurs possibilités avec des plugins, mais pour avoir déjà tenté la chose dans le passé, c’était un beau bordel à gérer, et pas d’une stabilité à toute épreuve. En plus de ça, les deux langues étaient dans le même post avec un séparateur, donc en gros si à l’avenir tu veux changer de plugin multilingue, tu l’as dans l’os.

L’autre solution est de créer deux sites. Ou plutôt, de mettre en place une instance de WordPress multisites. C’est la décision que j’ai prise, et comme ça, je peux en plus découvrir des fonctionnalités insoupçonnées de WordPress dans ce domaine!

C’est pas mal ce système de multisite, parce qu’on peut déployer des plugins et faire des maintenances sur tous les sites en une seule manip. Et puisqu’on parle de plugins, reconstruire un site tout propre va me permettre de faire un peu le tri dans ce que j’utilise, et conserver uniquement l’essentiel.

Donc j’ai installé un WordPress tout neuf en parallèle, activé le multisite, et créé deux sites: un pour le français, et un pour l’anglais (http://dirtymarmotte.net/en)

Côté français, j’ai importé l’existant et je me suis assuré que les urls seraient exactement les mêmes (ça c’est pour le référencement, car ce serait bête d’avoir tous mes liens morts!). Bon, il y a des images qui ont sauté, et que je suis en train de corriger… C’est bien chiant d’ailleurs.

Côté anglais, je vais reprendre les articles de 2015-2016 et les traduire. Je verrai par la suite pour traduire les années d’avant… Ca va me faire un peu de boulot, mais je pense que le jeu en vaut la chandelle, et mes articles pourraient intéresser des lecteurs par-delà les limites de la francophonie… Mais qu’est-ce que c’est que cette phrase?? Au secours!

Bref, pour vous cela ne changera rien, à part la tronche du blog, que je retoucherai peut-être avec le temps. Les articles seront toujours aussi mal rasés, et sentiront toujours aussi bon le garage (où il fait 5°C cet hiver), l’atelier et le plastique fondu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Es-tu capable de répondre à ça? * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.