Machine CNC : itération 2

Hier j’ai pris une mesure radicale pour régler ces problèmes de trop de jeu/pas assez de jeu sur mon axe X. Les tiges d’acier coulissent bien à vide, mais une fois l’ensemble monté, ça frotte.

Fondamentalement ça marche, mais ça donne des à-coups sur l’axe X. Alors sur des grandes longueurs ça ne se connait pas, mais sur des distances de 2mm ou moins, la précision est très hasardeuse à cause de ces frottements. C’est plutôt gênant si je veux graver des PCB. Je suppute que le poids du bloc Dremel en soit le responsable.

Durant mes recherches pour la conception de la machine, j’étais tombé sur des gens très malins qui utilisent des glissières de tiroir en guise de guides. C’est une solution hyper intéressante, car le système ne présente pas de jeu est permet d’être bien rigide.

Et puis en réfléchissant avec un collègue, on s’est dit que ce serait pas mal d’avoir une table mobile en X et Y, et que le support d’outil soit fixe, et gère uniquement les mouvements Z.

[EDIT 13.08.2014 : Finalement non…]

Alors plutôt que de bidouiller ma conception existante et finir avec un beau bordel, j’ai décidé de reprendre la conception depuis le début.

L’expérience de la 1ère version va me permettre d’optimiser la conception des pièces plastique, particulièrement en utilisant un maximum de pièces identiques. Et aussi, de prévoir dès le départ sur la table un système de fixation des pièces à usiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Es-tu capable de répondre à ça? * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.