Mini tuto sur MakerCam

A la demande d’un lecteur (Nico, si tu nous entends…), je me suis penché sur makercam, un program de CAM en ligne (et en Flash) qui permet de générer des fichiers gcode à partir de dessins 2D réalisés directement sur le site, ou importés depuis un fichier SVG.

Note: j’ai fait ce test sous windows pour des raisons… de flash…

makercam vide
MakerCam à l’état naturel

Ok, donc nous allons, pour cette démo, réaliser la découpe de la lettre A.

Par pur souci de fainéantise, je vais dessiner un A de gros cochon à main levée directement dans makercam. Ne pas oublier de passer en centimètres en haut à droite si on veut travailler en centimètres!

makercam lettre A
Ah bah c’est du joli!

Avec l’outil flèche (en haut à gauche, le 2ème bouton), nous allons sélectionner notre A au complet. Il apparait en rouge.

Pour découper cette lettre, des opérations de contour (profile en anglais) suffisent. Disons que nous voulons faire une découpe sur 10mm de profondeur.

Allons ensemble, si vous le voulez bien, dans le menu CAM>Profile. Une boite de dialogue s’ouvre et nous pouvons entrer les paramètres de l’opération.

Disons que j’ai une fraise de 1/8 » (3.175mm)

Je rentre mes paramètres:

makercam profile
Création de l’opération de découpe

En cliquant sur OK, notre A se remplit de bleu. Il est temps de générer le parcours d’outil, en allant dans CAM>Calculate all!

makercam toolpath
Le parcours d’outil s’affiche en vert

Ok, donc là on est pas mal. Mais si on découpe ça tel quel à la machine, à la dernière passe, notre pièce risque de bouger et de prendre un coup de fraise dans les côtelettes. Pas top.

Nous devons donc éviter que la pièce soit totalement détachée, et pour ça nous allons mettre en place des tenons (tabs en anglais).

Avec notre forme toujours sélectionnée, allons dans CAM>add tabs to selected.

Un menu s’affiche, et on peut y définir l’espacement entre les tenons, ainsi que leur longueur et leur épaisseur.

Paramétrage des tenons
Paramétrage des tenons
makercam-tabs
Les tenons ont été générés, mais l’emplacement c’est pas toujours idéal

Il ne faut pas hésiter à les faire glisser à la souris pour qu’ils soient plus faciles à découper manuellement après l’usinage.

Une fois que tout est prêt, il n’y a plus qu’à recalculer les parcours d’outil (CAM>Calculate all), et on peut maintenant exporter le G-Code 🙂

CAM>Export GCode. On sélectionne tout, et on clique sur Export selected toolpaths. Il n’y a plus qu’à télécharger le fichier, qu’on peut éventuellement visualiser dans Chilipeppr:chilipeppr

Détail des tenons
Détail des tenons

Bon, j’avoue que je ne suis pas ultra fan de MakerCam, il y a quelques bugs et des comportements bizarres à l’utilisation; mais ça peut quand même bien dépanner si on n’a rien sous la main pour générer du G-Code.

En tout cas, c’est un énorme boulot qu’il faut saluer, et le programme est open source!

2 pensées sur “Mini tuto sur MakerCam”

  1. Oui je t’entends, comme d’habitude, clair, net et précis. Le coup des tenons, encore un truc que je viens d’apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Es-tu capable de répondre à ça? * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.