Shapeoko

Je suis l’évolution de cette machine depuis ses débuts, et j’ai fini par me laisser séduire par sa dernière version : la Shapeoko 3.

shapeoko3
http://www.shapeoko.com

Cette machine est bien entendu bien plus précise que tout ce que j’ai pu fabriquer avec ma scie sauteuse 😀

La transmission est assurée par des moteurs pas à pas et des courroies crantées, le tout piloté par le firmware GRBL sur une carte Arduino. Voilà qui sent bon la noisette, n’est-ce pas!

Elle vient sans broche. Ils conseillent d’utiliser une défonceuse de marque DeWalt, le modèle DWP611. Sauf que ça, c’est le modèle américain, 110V donc ya pas moyen. La version européenne est la D26200, une bête de  2kg et d’une puissance de 900W. Par défaut, le mandrin accepte des outils ayant un diamètre de queue de 8mm (5/16 »).

C’est un diamètre assez gros et il est difficile de trouver des outils relativement fins avec une queue de ce diamètre (rien de sexuel dans tout ça…)

Heureusement, des fabricants de matériel se sont penchés sur la question et il existe des mandrins alternatifs de diamètres variés.

Heu, juste une précision : je cite des marques mais je ne touche aucun pognon et je n’ai eu aucun avantage de la part des marques mentionnées… Comme d’hab malheureusement 😉 Oh, corruptibilité quand tu nous tiens!

J’ai donc opté pour la marque PreciseBits, et j’ai pris un kit avec une pince de 1/4 » (~6mm) et 1/8 » (~3mm). Alors par contre les frais de port depuis USA sont totalement abusifs (71$, pour un kit à 80$!!!)

J’en ai discuté avec Ron (de PreciseBits) qui m’a suggéré de passer par un de revendeurs, en l’occurrence Soigeneris. Frais de port moins inacceptables (24$).

Ils sont arrivés, et ça passe nickel sur la 26200, avec mes fraises de 6 et 3mm 🙂

En tout cas, cette machine va remplacer très avantageusement les deux que j’ai construites précédemment ( la CNC avec la Dremel, et la graveuse laser CoreXY). Je n’aurai qu’à imprimer un adaptateur pour monter le module laser sur ma Shapeoko et je serai heureux!

Cette machine peut attaquer du bois, mais aussi de l’aluminium, ce qui ouvre des portes extrêmement intéressantes… 🙂

 

5 réflexions sur « Shapeoko »

    1. Salut Grégoire,
      Non je ne connaissais pas cette machine mais elle a l’air très intéressante! Bonne chance dans ta réalisation 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Es-tu capable de répondre à ça? * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.