Surfaçage du plateau de la fraiseuse

Ce week-end, j’ai fait quelque chose que je voulais faire depuis longtemps: mettre à niveau le plateau de la machine.
Depuis le début, il présentait des variations de niveau, jusqu’à 0.6mm en plus ou en moins.

Alors pour graver des circuits imprimés ce n’est pas grave (paradoxalement) grâce à l’outil d’autoleveling de bCNC qui compense les variations de hauteur. Mais pour de la découpe standard de bois par exemple (dont la surface n’est pas conductrice, jusqu’à preuve du contraire), un coup il va rester de la matière en bas, ou alors la fraise va carrément attaquer le plateau de la machine…

Bref: pas bien!

J’ai trouvé sur ebay une fraise à surfacer de 21mm de diamètre, avec une queue de 6mm.

fraise-surfacage
Fraise à surfacer de 21mm
Fraise à surfacer de 21mm
Vue de dessous

Je crois que j’en avais parlé dans un précédent article, mais j’ai un problème avec les queues de 6mm: elles ne sont pas correctement serrées dans la pince de 1/4 de pouce (6.35mm). Jusqu’à présent j’étais contraint d’enrouler du papier alu autour pour compenser les 0.35mm et pouvoir serrer la fraise correctement… Pas génial comme truc.
Mais avec la défonceuse, une pince de 8mm était livrée, et j’ai trouvé sur ebay également un adaptateur 8mm->6mm.
C’est juste un cylindre de métal fendu qu’on enfile autour de la queue (de la fraise, bande de cochons!) avant de l’insérer dans la pince. Et ça marche du feu de dieu.

Enfin un élargisseur de queue qui marche!
Enfin un élargisseur de queue qui marche! (bon, ça la passe de 6mm à 8mm…)

J’ai utilisé l’outil d’autoleveling de bCNC pour mesurer les écarts de hauteur maximums, en déplaçant une chute de circuit imprimé sur la surface pendant le sondage. L’écart max étant de +-0.6mm, j’ai fraisé toute la surface à -1mm, et je me retrouve désormais avec une surface bien parallèle aux axes X et Y de la machine.

CQFD.

Une belle table bien plane!
Une belle table bien plane!

6 pensées sur “Surfaçage du plateau de la fraiseuse”

  1. Bonjour,
    J’aime bien ton travail, tu me permets une remarque constructive…
    J’ai fais la même chose cet été, mais une chose m’a gêné avec ce surfaçage c’est le fait d’avoir cette belle table avec un niveau négatif par rapport au pourtour.
    C’est contraignant d’avoir à travailler des pièces de grande longueur, a cause de ce petit rebord.
    J’ai un peu de marge en Z, alors j’ai placé un plateau de 10 mm qui fait la taille de ma surface de travail, et si j’ai a travailler de grande pièces, c’est plus simple.
    a bientôt

    1. Salut Phil,
      Ah oui, bien vu, merci pour le conseil!
      Dis donc, au passage j’ai fait un tour sur ton blog, je vois que tu t’éclates bien!
      Tes moteurs m’ont scotché… Ils sont fonctionnels?
      A+

  2. C’est marrant parce-que j’ai fait la même chose ce week end mais j’avais que 0.2 mm de différence maxi, même si je ne joue pas dans la même cour avec ma cnc de 200*140, elle me permet de me faire la main et me suffit pour l’instant pour de prototype de ci et petite découpe pour faire des boitier

    j’ai fixé un contreplaqué de 10 mm que j’ai surfacé comme ça je ne touche pas au plateau d’origine
    des qu’il sera usée je recommence

    1. Les grands esprits se rencontrent…
      C’est clair que c’est le top pour fabriquer des circuits imprimés 🙂
      Tu as pu localiser ton problème au fait? (driver, moteur?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Es-tu capable de répondre à ça? * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.