DNS dynamique, meilleure option

J’ai trouvé une meilleure option pour le DNS dynamique réel. C’est plus pratique à utiliser que le bricolage précédent.

J’ai ouvert un compte chez http://freedns.afraid.org/, qui me permet d’avoir un nom de domaine associé à mon IP de la maison (comme chez dyndns.com, mais sans expiration au bout de 30 jours d’inactivité). Donc, pour accéder à la maison, j’ai une adresse du genre dirtymarmotte.homenet.org (peu importe le domaine).

Ensuite, dans les paramètres de mon domaine dirtymarmotte.net, j’ajoute un sous-domaine, par exemple « chezmoi.dirtymarmotte.net », qui est un enregistrement CNAME vers dirtymarmotte.homenet.org. Un synonyme, quoi.

Avec tout ça, j’ai un DNS dynamique qui me convient.

Il ne faut cependant pas oublier d’appeler la page de mise à jour de l’IP chez afraid.org pour tenir l’adresse à jour. Pour cela, une tâche cron effectue un wget vers cette page toutes les 30 minutes et je suis tranquille.