Mésaventures graphiques linuxiennes

facepalm

Comme dirait mon ami Gégé, avec son accent languedocien : « putaing, ça m’a cassé les couilleu! »

Je ne crois pas vous en avoir déjà parlé ici, mais depuis que j’étais sous Linux Mint 17.2 j’avais parfois des problèmes au démarrage de mon pc . Dans l’ordre normal, Grub s’affiche, puis le logo de Mint, puis un écran noir avec un curseur en haut à gauche, et enfin l’écran de login.

Hé bien il arrivait que ça se bloque à l’écran noir, avec le curseur en haut qui ne clignote pas. Et là, rien à fait, il fallait éteindre l’ordi à la sauvage, et réessayer. Et au bout de 2 ou 3 fois, ça finissait par passer.

A un moment, j’ai bien cru que j’avais réglé le problème, je ne sais plus comment d’ailleurs, mais tant pis car c’est revenu.

Alors nouvelle année oblige, je me suis dit « Bon ça me prend vraiment la tête, je vais tenter une autre distribution. »

Je pars sur Fedora, mon premier amour. On en est à la 23. Oh la vache, ça a bien changé! Gnome 3, accroche toi, on ne peut pas réduire une fenêtre… Bref, j’étais prêt à adopter Fedora 23 malgré tout, lorsque tout à coup… ça a recommencé. MERDE!

Alors pas exactement de la même manière, car là j’arrivais en mode graphique, et l’écran restait vide et gris, avec la souris au milieu. Nous voilà bien barrés… Et pareil, en redémarrant à la cochon 3 ou 4 fois (oui ça a augmenté…) j’arrivais à ouvris ma session.

J’ai alors pensé à Patrick de bloguelinux.ca, qui a passé des années sous Debian et en a toujours vanté les mérites (sauf récemment, puisqu’il a décidé de passer à ArchLinux. Bonne chance à toi d’ailleurs Patrick, car j’ai essayé d’installer Arch sur une VM avant histoire de voir, j’ai vomi et j’ai dû dire quelque chose comme « ah oui… »)

Déprimé à l’idée de Arch donc, va pour Debian!

J’installe Debian, qui me force à monter à l’étage et à me brancher en ethernet sur la box (oui, comme le driver de la puce wi-fi n’est pas libre, il faut l’installer après coup… Chez tous les autres le wi-fi est reconnu direct…)

Bref, sous Debian je la fais courte mais j’ai de nouveau été emmerdé. Cette fois j’avais accès à l’écran de login, mais une fois validé, j’avais juste un écran vert Debian, ma souris, et… C’est tout. Et la même, tous les 4-5 reboot c’était bon.

Alors là j’aime autant vous dire que c’est devenu très relou, et j’ai commencé à creuser… En mode console, j’ai fait le tour des logs de démarrage, et je les ai comparés à ceux du live cd qui lui, démarre bien.

Ma carte graphique, une AMD Radeon HD 8870M, était détectée comme intel i915 sur le live cd, et comme radeon sur mon installation.

J’ai édité le fichier /etc/X11/xorg.conf pour changer le driver de radeon à intel et plus de problème de démarrage… Non mais j’te jure…

Par contre je me retrouvais avec un e Debian, et ce qui me fatigue chez Debian, c’est son côté extrémiste du libre… Le driver du wifi, flash player (même si bon… ok…)

Il y a aussi le magasin d’applications qui est moins friendly que celui de Mint.

Alors j’ai réinstallé Mint! Soyons fous!

Après plusieurs démarrages « nomodeset » dans grub, j’ai réussi à paramétrer mon fichier xorg.conf pour qu’il utilise le driver intel, et ma foi… On a l’air pas mal…

C’est pas simple tous les jours, je vous assure…