Salut, ça fait un sacré bout de temps hein !

Si tu es un lecteur assidu, tu vas te ruer sur cet article dans l'heure. Et puisque tu es assidu, tu sais aussi que je peste régulièrement sur Wordpress, qui est de plus en plus lourd à gérer, avec ses plugins, sa base de données MySQL et tout le tintouin. En plus le mode d'écriture dans Wordpress 5, il est chelou.

Eh bien je suis dans une grosse phase de migration dans ma vie.

J'ai donné ma démission au boulot (il y en a deux qui le savent, c'est vous les assidus dont je parlais ;)), et un qui le vit particulièrement mal.

Vraiment désolé Oli, mais pour ma santé mentale il fallait que je fasse quelque chose.

Comme je disais, Wordpress me saoûle de plus en plus, et j'ai cherché un moteur de site / blog plus simple. Plus rapide. Sans surprise. Et sans frayeurs.

J'ai trouvé ce moteur, il s'appelle Grav. Sans déconner, Wordpress 5 ne gère même plus le Markdown, alors qu'il le gérait avant la mise à jour. J'ai même pas envie de chercher.

Alors j'ai installé mon petit Grav, et en cherchant un outil pour migrer de Wordpress vers Grav, hé ben... C'est la dèche. Mais vraiment la dèche : rien ne marche vraiment correctement.

Alors j'ai fait ce que j'ai toujours fait : scratch your own itch. J'ai développé mon propre outil, et je m'apprête à basculer d'un jour à l'autre.

Normalement, les flux RSS devraient se succéder sans souci, et tous les permalinks sont conservés.

Article précédent